L'initiative

L'initiative pour une alimentation saine – les arguments en bref

Dans les écoles de jour de Bienne, une partie des repas, soit plus de 60'000 par an, sont livrés deux fois par semaine depuis Bâle-Campagne. Conditionnés dans des emballages en plastique, ils doivent être réchauffés au steamer avant d’être servis. Cette pratique anti-écologique et peu saine est contraire à la politique de développement durable des autorités biennoises.
Le mode de production et de préparation des repas proposé par l’initiative permet:

  • d’éviter les transports polluants et coûteux d’aliments sur de longues distances;
  • de favoriser l’agriculture de proximité et de développer des contrats équitables avec les producteurs;
  • de fournir aux enfants et aux personnes âgées des repas plus sains et de meilleure qualité nutritionnelle;
  • d’être en accord avec l’enseignement du développement durable dans nos écoles ;
  • d’assurer un meilleur contrôle de la qualité des aliments grâce aux liens avec les producteurs et les responsables de la préparation des repas.

Comme le démontre la pratique à Bienne et dans d’autres villes, il est tout à fait possible de produire sur place des repas sains et équilibrés à un prix accessible pour toutes les couches de la population.